Wednesday, February 28, 2007

Me at the age of six

Late at night in Crown street, around the corner of a dark recess , had a shock: this is me at the age of six!

Un soir tard, dans un recoin sombre de Crown street, j'ai eu un choc : mais c'est moi à l'âge de six ans, ça !

Tuesday, February 27, 2007

Current affairs

It all started many months ago with a few placards like this one around Sydney's suburbs but now the campaign is gaining momentum: just last week David Hicks was the focus of a debate in Parliament and of two major TV current affairs programs. Who is he? A young Australian who has been held in arbitrary detention at Guatanamo Bay for the past five years. So far the Australian government has shown very little concern for him, declaring that terrorists got what they deserved. The thing is, David is yet to be proved guilty of anything. It's a sad state of affairs when the government of a democratic country decides that human rights can be applied selectively...

Get Up activists demand a fair trial for David. Since the US military plan to use hearsay and testimony obtained under torture as acceptable evidence, it is obvious that a trial conducted in America would not be fair. Hence the call to have David brought home and judged here. Whether David is innocent or guilty is not the point, it's about the right to a fair trial. Five years is long enough. The Australian public is starting to realise that. And the Australian government, with elections just round the corner, is finally shifting its ground. Hope for David Hicks, great. What about the others?


Ca a commencé il y a de longs mois avec ce poster qu'on voyait parfois accroché aux clôtures des jardins mais la campagne commence à porter ses fruits : rien que cette semaine David Hicks a été au centre d'un débat au parlement et de deux émissions télévisées très regardées. Qui est-ce ? Un jeune australien détenu depuis plus de cinq ans à Guantanamo Bay. Jusqu'ici le gouvernement australien a traité son cas par le mépris, déclarant que les terroristes comme lui n'avaient que ce qu'ils méritaient. L'ennui c'est qu'il n'a encore été jugé coupable de rien. Ah les temps sont bien tristes quand un gouvernement démocratique trouve acceptable l'application sélective des droits de l'homme...
Get Up milite pour que David soit enfin jugé, et équitablement. Difficile d'espérer ça aux USA où les militaires prévoient d'accepter comme preuves valides des rumeurs ou des témoignages obtenus sous la torture ... d'où la demande qu'il soit rapatrié et jugé en Australie. Cinq ans, ça suffit. L'opinion publique australienne semble enfin s'en apercevoir. Et le gouvernement australien, sentant le vent tourner à deux mois des élections, commence à changer de discours. De l'espoir pour David Hicks, c'est bien. Et les autres ?

Monday, February 26, 2007

Opera in bronze

Yes, even buddhist monks enjoy having their photo taken in front of the Sydney Opera House! Can you see the large tinted glass panes on the facade? Click on the photo to enlarge it, you'll see them better. At the time the Opera was built in the late sixties, architect Jorn Utzon was quite particular about the bronze colour he wanted for the glass and only the French glassmaker Boussois (now BSN) was able to create and supply it. The story was told to me by Patrick Bourrier, the then young French engineer who spent months on the building site supervising the supply and mounting of the glass panes. It was his first big project, and what an exciting one! Because of the curved architecture, no two sheets are exactly the same and all had to be re-cut to shape. The good news is, although a good stock of spare glass has been set aside, only one window has needed replacement since the building's inauguration in 1973.

Oui, même les moines bouddhistes aiment se faire prendre en photo devant l'opéra de Sydney ! Vous voyez les grands panneaux vitrés de la façade ? (cliquez sur la photo pour l'agrandir). Au moment de sa construction à la fin des années soixante, l'architecte Jorn Utzon voulait des vitres d'une certaine couleur bronze que seul le vitrier français Boussois (devenu BSN) a su lui fabriquer spécialement. L'histoire m'a été racontée par Patrick Bourrier qui à l'époque fut le jeune ingénieur responsable du projet, passant des mois sur le chantier à superviser la fourniture, la découpe et la pose des vitrages. Peut-on rêver projet plus excitant pour démarrer sa vie professionnelle ? Du fait des courbes architecturales, aucune vitre n'a exactement la même taille et toutes ont dû être recoupées sur mesure. Un stock de vitres de rechange a évidemment été prévu mais, bonne nouvelle, un seul panneau a eu besoin d'être changé depuis l'inauguration de l'opéra en 1973...

Sunday, February 25, 2007

Easy tomatoes

Back in December I dumped a few over-ripe tomatoes in my garden, in the gravel between the driveaway and the side fence. I had very little hope anything would come out of it: we are now at level 4 water restrictions, no watering allowed at all. Then we flew to France for a month, leaving the garden to fend for itself. When we came back, green tomatoes had spread on the ground. My dear husband managed to tutor the branches without breaking them and look: we'll have home-grown tomatoes for lunch today! No watering, no treatment, no maintenance. No wonder they call Australia the lucky country!

En décembre dernier j'ai balancé quelques tomates trop mûres dans les graviers le long de la clôture de notre jardin. Je n'avais guère d'espoir d'en tirer quelque chose : nous sommes en niveau 4 de restrictions d'eau, pas le droit d'arroser du tout. Puis nous sommes partis en France pendant un mois, en laissant le jardin vivre sa vie. Au retour, nous avons retrouvé des tomates vertes rampant partout. Mon cher et tendre a réussi à redresser les plants sur des tuteurs sans les casser et quelques semaines plus tard, voilà : nous mangerons à midi une salade de tomates du jardin ! Pas d'arrosage, pas de traitements, pas d'entretien. On comprend pourquoi on appelle l'Australie 'the lucky country' !

Saturday, February 24, 2007

Falling in love

Forresters beach, north of Sydney. I fall in love with this country every time I go to the beach. Wouldn't you? I wish you could see this in real life. A photo is the second best thing, so this is what I'm treating you to. Have a good weekend.

La plage de Forresters Beach, au nord de Sydney. Je retombe amoureuse de ce pays à chaque fois que je vais à la plage. J'aimerais que vous puissiez voir ça en vrai. A défaut, je vous offre ma photo de tout coeur. Bon week-end à tous.

Friday, February 23, 2007

Reading your mind

Posted by Picasa
Mystery to me. Saw this man at lunch time at a crowded corner on George Street. While everyone else was crossing the street he just stood there, hands on the traffic lights post and purposefully showing us his back. What's this? Someone is reading my mind? Yahoo ID / Password: headtest55. Should I try and log onto the internet and find out more? I didn't. This is too weird! Have you ever seen a message such as this where you live? Would you have the curiosity to try and find out more? I wonder how many people did?

Mystère : j'ai trouvé cet homme au coin de George Street à l'heure du déjeuner. Alors que la foule traversait, lui restait immobile au carrefour, les mains posées sur le poteau du feu tricolore et nous montrant volontairement son dos : "Quelqu'un lit dans votre esprit. ID Yahoo et code d'accès : headtest55. " Oh, voilà qui m'intrigue : Devrais-je aller sur internet pour en savoir plus ? Je ne l'ai pas fait, c'est trop bizarre. Avez-vous déjà vu des messages de ce genre là où vous vivez ? Auriez-vous la curiosité d'aller voir de quoi il s'agit ? Je me demande combien de gens l'ont fait...

Thursday, February 22, 2007

Market Day in Bondi Junction

Thursday is market day in Bondi Junction. It's a small one but outdoor markets are such a rare thing in Australia I really enjoy it. The hours are not 7am to 1pm as they would be in France but more 9 to 3, so the market is in full swing at lunch time when all the office workers come down from the buildings nearby. It tends to focus on organic (bread, fruit and veg, wonderful apples), but also offers a variety of foreign foods : Indian, Sudanese, Hungarian Lángos (pronounce langosh, see photo dated 22 Oct from Szentes Daily Photo), Turkish gozleme (spinach, cheese or mince) etc. Yummy ! I also love the way all stalls are decorated and sellers dressed up in an attractive way - the Turkish girls in pink were really cute!

Le jeudi, c'est jour de marché à Bondi Junction. Il est petit mais les marchés de rue sont si rares en Australie que celui-ci est toujours un plaisir. Contrairement aux marchés français qui sont souvent du matin, celui-ci est ouvert de 9h à 15h et connait son heure d'affluence à midi, quand tous les employés de bureaux se déversent dans la rue. On y trouve des produits bio (pains, fruits et légumes, d'excellentes pommes) mais aussi beaucoup de plats exotiques à emporter : des curries indiens, de la cuisine soudanaise (j'ai essayé, des boulettes de légumes et une sorte de taboulé, pas mal), des lángos hongrois (voir photo du 22 oct chez Szentes Daily Photo) et des gozlems turcs (aux épinards, au fromage ou à la viande). La décoration pimpante et l'habillement soigné des vendeurs lui donnent un petit côté 'marché d'opérette' assez étonnant mais très sympa.

Wednesday, February 21, 2007

A thousand birds for you

On Wednesday nights the Art Gallery of NSW is open until 9 pm. It's called Art After Hours, I love it. Today I saw Artexpress, an exhibition of outstanding Visual Art works by High School Certificate students. This piece called A Thousand Birds For You is by Stephanie Nguyen (Bankstown Girls High School). In her own words :
"My work explores architecture through a form other than traditional buidling construction methods. My artmaking took the direction of working with white paper, folded and joined. I was drawn to the abstract shapes and forms of the 19th and 20th century architecture. The Sydney Opera House, with its organic and unusual shapes, was a strong source of inspiration. An old Japanese legend says that anyone who folds a thousand paper cranes will be granted a wish. I was strongly influenced by this idea. In my origami pieces are memories, feelings, emotions, dedication and patience… all captured in each one of them. "

Tous les mercredis la Galerie d'Art du NSW reste ouverte jusqu'à 21 heures, ça s'appelle Art After Hours. J'adore. Cette semaine j'y ai vu Artexpress, une expo des meilleurs travaux des candidats au bac australien. Cette pièce, MILLE OISEAUX POUR VOUS, est l'oeuvre de Stéphanie Nguyen, élève du lycée de filles de Bankstown. Les mots de l'artiste :
'Mon travail explore l'architecture sous une forme autre que les méthodes traditionnelles de construction. Mon travail s'est développé dans la direction du travail du papier blanc, plié et joint. J'ai été attirée par les formes abstraites de l'architecture des XIXe et XXe siècles. L'Opéra de Sydney, avec ses lignes naturelles et fortes, a été une grande source d'inspiration. Il existe une vieille légende japonaise qui dit que celui qui plie mille oiseaux en papier verra son voeu se réaliser. J'ai été très influencée par cette idée. Dans mes pièces d'origami on trouve des souvenirs, des sentiments, des émotions, de la persévérance et de la patience... tous présents dans chacune d'entre elles.'

Tuesday, February 20, 2007

The Queen is in Sydney!

Queen Mary 2, I mean. The prestigious ocean liner arrived in Sydney this morning and will be leaving at 11 pm tonight. It's her first visit to Sydney, how exciting! She was due to arrive at the Heads at 6:30 but she entered Sydney harbour at 6 am, half an hour early. What a mean thing to do! Hundreds of spectactors missed her arrival and many others like me only saw her from a distance because they didn't have time to get to their chosen vantage point. Plus it was still almost dark anyway! I wish she had slowed down a bit to arrive on time... but of course The Queen doesn't wait!

La Reine est en visite à Sydney ! Je parle du Queen Mary II, le paquebot de légende. C'est sa première visite à Sydney, quelle excitation ! Elle devait aborder la passe des Heads à 6h30 mais elle est entrée dans le port à 6h du matin, avec une demi-heure d'avance. Ca c'est méchant ! Des milliers de spectacteurs ont raté l'arrivée, d'autres comme moi ne l'ont vue que de loin, n'ayant pas eu le temps d'arriver plus près. En plus il ne faisait même pas encore jour ! Je trouve que la Reine aurait dû ralentir pour être à l'heure : l'exactitude est la politesse des rois !

Monday, February 19, 2007


Self explanatory.
(on the steps of Sydney's Town Hall)

Titre : Hiérarchie. Sans commentaire.
(sur les marches de l'hôtel de ville de Sydney)

Sunday, February 18, 2007

Scary movie

I'll add something to my Six Weird Things list (see yesterday's post) : I can't handle scary movies. I never saw the end of Hitchcock's The Birds, never even contemplated watching Chainsaw massacre or The silence of the Lambs. I've declared the war on terror. By my kids' standards, I'm a hopeless Sissy.
(Photo: Jumping castle at Our Lady of the Rosary Catholic School fete in my street. I had nightmares for weeks after that LOL)

Après ma liste de six choses bizarres (voir hier), j'en rajoute une : je ne supporte pas les films qui font peur. Je n'ai jamais réussi à aller jusqu'au bout des "Oiseaux" d'Alfred Hitchcock, et n'ai jamais envisagé de regarder Massacre à la tronçonneuse ou Le Silence des Agneaux. J'ai déclaré la guerre à la terreur. Je refuse de me laisser angoisser. Mes enfants rigolent.
Photo : chateau gonflable à la fête de l'école catholique Notre Dame du Rosaire dans ma rue. J'en ai fait des cauchemars pendant des semaines !....;-)

Saturday, February 17, 2007

The Six Weird Things chain and me

I got tagged. Cergie gave me a mission: I must tell you "six weirds things" about myself and then nominate six poor old souls who in turn will have to undress in public. After that I can just sit back, relax and enjoy the cascading effects. Cool. OK, here goes.

1. I love all things "different". One example: what I love about the first clown above is that he was totally out of synch with the others; when they looked left, he looked right and vice-versa. That's my boy!

2. When I was a teenager I decided once and for all that rings looked dreadful on my sturdy square hands. I never wore a ring since or before.

3. As a corollary to point 2 I don't wear a wedding ring even though I've been married more that 25 years. When A. and I turned up at the French Consulate to get married (that was in Costa Rica, just to make things interesting), we were asked : "do you have the rings?" and we looked at each other, stunned. Neither of us had thought about that! We thought it was hilarious and never tried to "correct" this.

4. I'm a compulsive reader. I read anything that falls under my eyes, especially non-essential stuff such as the 12-month old newpaper I use to wipe my paintbrushes clean when I do some painting.

5. I have a contradictory mind. I love freedom but I believe in rules. I believe in rules but I love freedom.

6. I hate chains. Especially when I'm told that I'll be cursed till the 7th generation if I don't forward the message in the next 15 minutes. But not only those.

In view of the above (my contradictory mind, my love for freedom, my hatred for chains) I have unilateraly decided not to tag anyone. You won't get six names from me. I'd love to keep this fun game going, but on a voluntary basis. So this is my message : if you are so enclined and have the time, please go on and tell us "six weird things" about yourself. If you decide to take on the challenge, please let us know in the comments section below, so we can all go and read you. We'd love to be entertained and get to know you better. Keep the spirit up!

J'ai été harponnée. Cergie m'a donné une mission : vous révéler six choses bizarres chez moi. Ensuite je dois transmettre le défi à six malheureux sommés eux aussi d'exposer leur bizarrerie. Après, j'aurai le droit de goûter au bonheur de l'effet en cascade... Bon alors on y va.

1. J'adore tout ce qui est "différent". Ce qui m'a tout de suite plu chez le premier clown là-haut, c'est qu'il n'était pas synchro. Quand les autres tournaient la tête à gauche, il la tournait à droite et inversement. Ca j'aime !

2. J'ai décidé jeune ado que les bagues ça faisait moche sur mes mes mains solides aux doigts courts. Alors je n'ai jamais porté de bague de ma vie. Aucune. Jamais.

3. En corollaire du point 2 je n'ai jamais eu de d'alliance ni de bague de fiançailles alors que je suis mariée depuis plus de 25 ans. Quand A. et moi sommes arrivés au consulat pour le mariage (c'était au Costa Rica, juste pour rendre les choses intéressantes) on nous a demandé si on avait les alliances. On s'est regardés ahuris : on n'y avait pas pensé. On en rit encore et je n'ai jamais regretté!

4. Je suis une lectrice maladive. Je lis tout ce qui me tombe sous les yeux, surtout les trucs inutiles comme le journal vieux d'un an sur lequel j'essuie mon pinceau quand je fais de la peinture.

5. J'ai l'esprit de contradiction. J'aime la liberté mais je crois aux règles. Je crois aux règles mais j'aime la liberté.

6. Je déteste les chaînes, surtout celles où on me dit que je serai poursuivie par la malchance jusqu'à la 7ème génération si je ne fais pas passer dans les 15 minutes. Mais pas que.

Alors ? Alors je ne transmettrai le défi à personne. Si vous avez bien lu ce qui précède, c'est évident : mon amour pour la liberté, mon esprit de contradiction, ma haine des chaînes... Je ne donnerai pas six noms. J'aimerais que le jeu continue, mais en toute liberté. J'invite ceux d'entre vous que ça amuse et qui ont le temps à s'approprier ce jeu et à nous régaler de leurs six bizarreries. Mais surtout, prévenez-nous dans les commentaires, que nous ayions le plaisir d'aller vous lire !

Friday, February 16, 2007

How do birds sleep?

- How do birds sleep? How do pelicans sleep?
- Well you're not going to find out if you come and wake me up, you idiot! My eyes were closed but now you're less than five feet away, can't you see you're a nuisance?
It's been a long week. Tomorrow I'll tell you six weird things about myself but tonight I just need a rest. I'm off to sleep.

- Comment ça dort les oiseaux ? Comment ça dort les pélicans ?
- Ben c'est pas en venant me réveiller que tu vas le savoir, imbécile ! J'avais les yeux fermés mais là tu es tellement près, tu vois pas que tu déranges ?
J'ai eu une grosse semaine. Demain je vous raconterai six trucs bizarres sur moi mais là tout de suite, je crois que je vais aller me coucher. Bises à tous.

Weird, me? / Bizarre, moi ?

Thursday, February 15, 2007

Come with me to a place I love

For the first time today I am participating in a theme day organised by French expatriates on the 15th of each month. Today's theme is 'take us to a place you love'. My first thoughts were for the Sydney Opera House or the glorious beaches. Of course. But I hate the obvious and the predictable. So instead I'll take you to my secret hiding place : the land of reflections. This place is both easy and hard to find; it can be anywhere but it moves all the time and you need to have 'the eye' to see it. This photo goes back to one of the days when the precious land opened up to me: a Chinese dress in a shop window of Chinatown turned out topped with this extraordinary bell tower from the Trades Hall across the street. I walked by this shop several times since; never had such luck again...

Pour la première fois aujourd'hui je participe à une journée à thème organisée par des expatriés français qui tous les 15 du mois planchent sur le même sujet de rédac. Aujourd'hui : "Promenade dans un endroit que vous aimez". J'ai tout de suite pensé à l'Opéra ou à aux sublimes plages de Sydney. Bien sûr. Seulement voilà, j'ai l'esprit de contradiction et je déteste les lieux communs. Alors je vais plutôt vous emmener dans ma cachette secrète : le pays des reflets. C'est un lieu à la fois facile et difficile à trouver; il est partout mais bouge tout le temps et pour le voir il faut avoir "l'oeil"... Cette photo remonte à un jour où ce pays magique s'est offert à moi. Dans Chinatown, une robe chinoise exposée en vitrine s'est retrouvée coiffée du joli clocheton de Trades Hall situé en face. Je suis repassée plusieurs fois devant cette boutique depuis, n'ai jamais retrouvé ça...

Après 12:00 GMT, rendez visite aux autres participants :
After 12:00 GMT click on links to visit the other participants:
Laurent en Italie, Olivier à Montréal, Aurélie en Norvège, Alcib, Hervé au Québec, Hepao, Fred, Lady Iphigénia, Bergere, Ervalena, René en musique, Bertrand à Paris, Isabelle et son samouraï, Jojo à Trieste, Aurélie à Washington, Jean-Marc en couleurs, BV à Sydney

Sweet Valentine, smile!

Valentine Day today - Isn't this a sweet little couple? I found this chalk drawing in Hyde Park on a late afternoon a few weeks ago. I remember there was a storm the following night, I remember thinking that the drawing would quickly be washed away. I remember asking myself whether this couple's love would last beyond the first storm...
Now another thing. Look closely : She's got a little heart drawn over her breast. For him the heart is located....hmmm, much lower ! It really made me laugh! Any thoughts about that?

Aujourd'hui pour la Saint Valentin je vous offre ce dessin à la craie trouvé en fin d'après-midi dans Hyde Park il y a quelques semaines. Il est pas mignon mon petit couple ? Je me souviens que la nuit suivante nous avons eu un orage, je me souviens avoir pensé que le dessin allait bien vite être lavé par la pluie. Je me souviens m'être demandé si l'amour de ce joli couple durerait au-delà du premier orage...
Autre chose maintenant : regardez bien le dessin. Chez elle, le coeur est placé au-dessus du sein; chez lui.... hmmm beaucoup plus bas ! Ca m'a beaucoup fait rire ! Qu'en pensez-vous ?

Tuesday, February 13, 2007

Wet tracks

We've had buckets of rain in the past two days and suddenly the sun is out this afternoon. Riding your bike in a puddle and making wet tracks, isn't that fun? Did you have a bike as a child? Can you remember doing the same?

On a eu des trombes de pluie depuis deux jours et soudain voilà que le soleil ressort cet après-midi. Passer avec son vélo dans les flaques et laisser des traces mouillées, voilà qui est amusant ! Aviez-vous un vélo quand vous étiez petit(e) ? Avez-vous le souvenir d'avoir fait pareil ?

Monday, February 12, 2007

What do you do outside blogging?

I've always had a creative mind. At various times of my life I took a keen interest in drawing, patchwork, sewing, painted furniture, collage and mixed media just to name a few. Just before going into blogging and photography, I used to collect driftwood and bits and pieces on Sydney's beaches and put them together to create "masks" such as this one. What about you? What do you do outside your Daily Photo? We talked about this with Edwin of Kuala Lumpur Daily Photo - he reckoned that if we asked we'd find out there are lots of fascinating people out there!

J'ai toujours eu l'esprit créatif. Durant diverses périodes je me suis successivement intéressée au dessin, au patchwork, à la couture, aux meubles peints, aux collages et à la photographie. Que faisais-je avant de blogger ? Je ramassais sur la plage des morceaux de bois flotté et des débris variés et j'en faisais des "masques" comme celui-ci. Et vous, que faites-vous en dehors de votre vie de bloggeur ? Nous avons parlé de ça avec Edwin de Kuala Lumpur Daily Photo, il est persuadé que si l'on vous posait la question on découvrirait plein de personnalités passionnantes !

Sunday, February 11, 2007

Remember Peace and Love?

Caught last Sunday on the carpark of Soldiers Beach: wow, look at the two-pane windshield, that's an old, old model, the original combivan - with even the remnants of a large Peace sign painted at the front! Remember the sixties, the seventies, Peace and Love? What do that van and that era evoke for you?

Saisi dimanche dernier sur le parking de Soldiers Beach. Regardez le pare-brise en deux parties : c'est vraiment un vieux, vieux modèle ! Le vrai combivan des années soixante ou soixante-dix. Il y a même la trace d'un grand signe Peace peint sur le devant ! Ce véhicule, et toute cette époque, qu'est-ce que ça évoque pour vous ?

Saturday, February 10, 2007

My Tahitian pareo

A nice project for a Saturday morning: I pick a couple of hibiscus flowers in my garden, mutiply them all over a blue sky background in a pattern that I find attractive, and there you are - I created my own Tahitian fabric. Did I ever tell you that I lived in Tahiti for six years? What a magic place, our twins were born there... Back to my project: I then cut a 6-foot length of my fabric, wrap it around my hips... wow, what do you think of my new pareo? Now I'm off to the beach. See you!

Voilà un joli projet pour un samedi matin : je choisis deux fleurs d'hibiscus de mon jardin, je les multiplie à l'infini sur un fond de ciel bleu... et voilà, je me suis fait un de ces tissus tahitiens que j'adore ! Vous ai-je jamais dit que j'avais vécu six ans à Tahiti ? Nos jumeaux y sont nés. Forcément, ça laisse de jolis souvenirs... Pour en revenir à mon projet : ensuite je n'ai plus qu'à couper 1,80 mètre de mon tissu, me l'enrouler autour des hanches et voilà mon nouveau paréo ! Et maintenant, je file à la plage, ciao !

Friday, February 09, 2007

Friday train ride home

Last Friday train ride home
Hot tired afternoon
Hawkesbury river bridge
Glorious golden sun
Magic water views
Dusty windows scratched
SM sado-masochist?
Dirty glass hopeless try
Smiled at the result
Couldn't be better

Please click on the photo to enlarge it.

Train du vendredi soir
Je rentre à la maison
Air chaud humide collant
Pont sur la Hawkesbury
Mille reflets miroitants
Soleil d'après-midi
Vitres rayées salies
SM Sado Maso ?
Trop de poussière découragée
Mais en ouvrant l'image
Sourire du Petit Prince
Il dit c'est tout à fait
Comme ça que je le voulais.

And a few seconds before / et quelques secondes avant :

Thursday, February 08, 2007

Gamble at Star City

Yesterday, afternoon storm with grey rolling clouds, lightning and rain. Had the brilliant surprise of a few minutes of crashing sunshine just before sunset. Jumped out and found a deconstructed Star City reflected in a wet window pane, emerging from the glass structure like a sparkling mirage. Star City is Sydney's largest casino.
Only those who gamble win the jackpot.

Ca s'est couvert l'après-midi
Nuages épais, éclairs et pluie
En fin de journée divine surprise
Une ouverture, oh quelques rais
Je saute dehors et je saisis
Sur une verrière éclaboussée
Une pyramide lavée rincée

Le reflet vif et éclaté
De Star City déstructuré.

Star City est le plus grand casino de Sydney.
Française des jeux : 100% des gagnants ont tenté leur chance.

Wednesday, February 07, 2007

Horse poo and Honesty

Direct from producer to consumer: Horse poo $2. That's a good fertiliser! I drive past this paddock every Tuesday but for the first time yesterday the "producer" was there. I just had to stop and say hello. It gave me a chance to read the fine print at the bottom of the sign : Please leave money in the letterbox. Children's pocketmoney. Your honesty is appreciated.
The bags are right there by the side of the road.
Could this system work where you live?

Direct du producteur au consommateur : Crottin de cheval, 2$. Voilà un bon engrais ! Je passe devant ce pré tous les mardis matin mais pour la première fois hier le "producteur" était là. Je me suis arrêtée lui dire bonjour. Ca m'a donné l'occasion de lire les tous petits caractères en bas du panneau : Merci de laisser l'argent dans la boite aux lettres. Argent de poche des enfants, merci de votre honnêteté.
Les sacs de crottin sont juste là au bord de la route.
Est-ce que ce système marcherait là où vous habitez ?

Tuesday, February 06, 2007

A night at the zoo?

Look at this little ferry arriving at Taronga Zoo, isn't it cute ? The zoo has gorgeous views over the harbour and it's only a 12-mn ride from the city. Here you will be able to pat koalas and kangaroos, and also take a photo of a giraffe with the Sydney Opera House in the background! One of the most exciting programs run by the zoo is called Roar and Snore and involves spending the night at the zoo, camping. You will see all the nocturnal animals in action and then rise to the warbles, rumbles, squeaks, growls and roars of the animals greeting the day. Tempted ?

Il est pas mignon mon petit ferry arrivant à Taronga Zoo ? Ce zoo occupe un site exceptionel au bord de la baie en face de la city. Le meilleur moyen de s'y rendre c'est en ferry, 12 minutes depuis Circular Quay. Vous pourrez y caresser des koalas et des kangourous mais aussi y faire d'amusantes photos de girafes avec l'Opéra de Sydney en toile de fond. Parmi les activités proposées, l'une des plus surprenantes s'appelle Roar and Snore : on vous invite à passer la nuit au zoo, en camping. Le soir vous voyez s'animer tous les animaux nocturnes et le lendemain vous vous réveillez au son des cris, grognements, barissements et rugissements des animaux à l'aube. Ca vous tente ?

Monday, February 05, 2007

Bushfire chaos

Many of you have heard about the ongoing bushfires in Victoria and Tasmania in the past several weeks. But two Mondays ago the fire hit north of Sydney in the Ku-Ring-Gai-Chase National Park, effectively cutting off the Central Coast (where I live) from Sydney and causing havoc for commuters - read all about it here. No rail or road for most of the day, what a mess! I wasn't one on the thousands of commuters who were left stranded: on Mondays I work from home, lucky me! This week I stopped to have a look : the fire came right up to the freeway and Berowra train station. What's special about this area is that the highway, freeway to Brisbane and train line all run parallel over a stretch of 50km or so. All around is the forest. If it burns, all three accesses are cut off at the same time. The alternative is a 75 km detour which involves crossing a river on a cable-ferry ! I'm amazed to see how wild this country still is. And this is near Sydney!

Beaucoup d'entre vous ont entendu parler des incendies qui ravagent le Victoria et la Tasmanie depuis des semaines. Mais lundi en quinze le feu a pris dans le parc national de Ku-Ring-Gai-Chase, juste au nord de Sydney, coupant tout accès entre la Central Coast (où j'habite) et Sydney. Ni route ni train pendant la plus grande partie de la journée, quelle pagaille ! J'ai eu de la chance de ne pas faire partie des dizaines de milliers de gens aui sont restés bloqués d'un côté ou de l'autre : le lundi je travaille chez moi. L'incendie a brûlé les arbres jusqu'au bord de l'autoroute et de la gare de Berowra. Ce qu'il y a d'étonnant c'est que sur 50 km environ la nationale, l'autoroute Sydney-Brisbane et la ligne de train suivent des routes contigües. Tout autour c'est la forêt. Si ça brûle, les trois axes sont coupés en même temps. L'alternative c'est 75 km de détour par le bush avec passage d'une rivière en bac ! Je suis sidérée de voir comme ce pays est encore sauvage. Et c'est la grande banlieue de Sydney !

Sunday, February 04, 2007

Rock art, yesterday afternoon

On weekends I always spend a few hours by the sea. The beach is a five-minute walk from home, wouldn't it be a crime not to go? When I tire of the sand, I head for the rock platforms. Here raw art awaits, it's just a matter of framing. Late afternoon, after the harsh sun has gone, the shadows turn to blue. I pick a few salt-ringed dried out rockpools, push the contrast... et voila!

Le week-end je passe toujours un bon moment au bord de la mer. La plage est à 5 minutes à pied, ce serait un crime de ne pas y aller ! Quand je me fatigue du sable, je m'en vais dans les rochers. Là, l'art brut est partout, c'est juste une question de cadrage. En toute fin d'après-midi, quand le soleil meurtrier a disparu, les ombres tournent au bleu. Je croque quelques flaques asséchées ourlées de sel, je pousse le contraste... et voilà !

Saturday, February 03, 2007

Feeling lonely, madame?

Alone at dusk in this empty street. She's just one block away from Oxford Street, a meeting place if there ever was one, but here... where's everybody? Is she scared? No. Lonely? Yes in a way, no not really. She strolls around with no other purpose than to open herself to the sights of the city sinking into the night. Her camera keeps her company. It's her purpose, her spirit, her soul. And when around the corner dusk turns to an unexpected purple and green, she's delighted with the gift. Without knowing it, this is what she'd been waiting for. This empty street at night made her day.

Elle marche le soir dans une rue vide. A deux pas d'Oxford Street, haut lieu des rencontres s'il en fut. Mais ici, personne. A-t-elle peur ? Non. Se sent-elle seule ? Oui vaguement, non pas vraiment. Elle déambule sans autre but que de s'ouvrir à cette ville qui s'enfonce dans la nuit. Son appareil photo lui tient compagnie, c'est son oeil, sa vie, son âme. Et quand au détour d'un immeuble le soir gris tourne au violet et au vert d'une manière totalement inattendue, elle est ravie. Elle a reçu ce qu'elle attendait. Cette rue vide, de nuit, lui a donné sa joie du jour.

Friday, February 02, 2007

If I had a magic wand

Round the corner from my office I found a magic wand hovering between water and sky. Of course I seized it. If you found a magic wand, what would you do with it?

Au coin de la rue en quittant mon bureau j'ai trouvé une baguette magique suspendue entre eau et ciel. Bien sûr, je l'ai saisie. Si vous trouviez une baguette magique, qu'en feriez-vous ?

Thursday, February 01, 2007

No ice cream? That's annoying!

Today 1st February is a Theme Day for city bloggers around the world and this time the theme is What annoys you most in your city. Well what really annoyed me in Sydney was the day we got such a dreadful heat wave that even the ice-cream truck started to melt. OK it only happened once last year, but I found it sooo annoying not to have access to a refreshing ice-cream when it was so hot! Besides, it was really disgusting to see all that plastic and ice-cream melting together on the beach; yuk! And it took weeks before the council finally removed the mess!

Aujourd'hui 1er février est un jour à thème pour les bloggeurs de City Daily Photo et cette fois-ci le thème est : Ce qui vous énerve le plus dans votre ville.
Eh bien moi ce que j'ai trouvé le plus pénible à Sydney c'était le jour où on a eu une telle canicule que même le camion du marchand de glaces a fondu. Ce n'est arrivé qu'une fois c'est vrai mais par cette chaleur, ne pas avoir accès à une glace bien fraîche, c'était insupportable ! En plus, tout ce plastique fondu mélangé à la glace dégoulinant sur la plage, c'était dégoûtant. Et les services de la mairie ont mis des semaines à tout enlever !

OK, OK, you guessed that this installation was part of Sculpture by the Sea? What you're still missing here is the sound: the heat-distorted music of the ice cream truck - hilarious!

OK, OK, vous aurez compris que ceci était une installation faisant partie de Sculpture by the Sea? Ce qui vous manque encore, c'est le son : la petite musique du marchand de glaces distordue par la chaleur, hilarant !

See other annoying things around the world:
Voir d'autres choses énervantes dans le monde :
1 (Porto (Portugal) ) -2 (Stayton, OR (USA) ) -3 (Albuquerque, NM (USA) ) -4 (Tenerife (Spain) ) -5 (Greenville, SC (USA) ) -6 (Dubai (U.A.E.) ) -7 (Evry (France) ) -8 (Jakarta (Indonesia) ) -9 (London (UK) ) -10 (Sequim, WA (USA) ) -11 (Buenos Aires, (Argentina) ) -12 (Seattle, WA (USA) ) -13 (Minneapolis, MN (USA) ) -14 (Stavanger (Norway) ) -15 (Joplin , MO (USA) ) -16 (Nelson, New Zealand ) -17 (Milano, Italy ) -18 (Singapore (KeropokMan) ) -19 (La Antigua Guatemala (Guatemala) ) -20 (Nottingham UK ) -21 (Singapore by Zannnie (Singapore) ) -22 (Budapest (Hungary) ) -23 (Not Strictly Seattle, ) -24 (Bandung (Indonesia) ) -25 (Vantaa (Finland) ) -26 (Hyde (UK) ) -27 (Madrid by Dsole (Spain) ) -28 (Oulu (Finland) ) -29 (Saarbr?cken (Germany) ) -30 (St. Paul [Carol] ) -31 (Sydney (Australia) ) -32 (Tokyo (Japan) ) -33 (Kyoto (Japan) ) -34 (Trujillo (Peru) ) -35 (Shanghai (China) ) -36 (Rotterdam (NL) ) -37 (Chicago, IL (USA) ) -38 (Nice, (France) ) -39 (Naples, Florida (USA) ) -40 (Hong Kong ) -41 (Santa Clara, CA (USA) ) -42 (Quito, Ecuador (South America) ) -43 (Cottage Grove, MN (USA) ) -44 (Paris, (France) ) -45 (Manila (Philippines) ) -46 (Brussels (Belgium) ) -47 (Auckland (New Zealand) ) -48 (Newcastle upon Tyne(England) ) -