Wednesday, February 24, 2010

Epilogue / Sequel

I left Sydney in July 2007 but this blog continues to live a life of its own in cyberspace and there's been a interesting sequel recently. Please read, it's a fun story: several weeks ago I received an email from Australian artist Andrew Mangelsdorf asking me for permission to use a magpie photo which I'd published on my blog here as the base design for a mixed media artwork he was planning to do. I agreed and yesterday Andrew wrote back sending me a photo of the final artwork. Here's an excerpt of Andrew's message to me:
Hi Nathalie, I have finally finished the artwork featuring your great Magpie. Its dimensions are 102 x 102 cm and it's titled 'Urban wrapper' which is a play on words really: I mixed two great Australian icons together with the use of the great Chiko Roll fast food wrapper that you may remember from your time in Australia and of course the Australian Magpie. Every now and then you see a chiko wrapper blowing around the streets and beaches, sometimes you'll catch the two together - the maggie standing amongst a background of iconic TXT and wrappers, the constrasting effect is very cool and seems so Australian. Just so you know what you're looking at here's a description of the materials - it's very hard to tell from a jpeg image. The main body of the Magpie is laminated carbon fiber with a teak eye. The wing section and beak are enamel painted perspex. The bold text areas are perspex and the hundreds of chiko wrappers are mounted onto plywood and glazed with epoxy resin - it's like glass. The shadow is painted pegboard or shadow board. The whole thing probably weighs as much as 10 kilograms. I hope you like it as much as I do. Cheers, Andrew.

The link to Andrew's website is here : Andrew Mangelsdorf . He says he hasn't posted any of his recent 'Pop composite' work yet but will do so once the upcoming exhibition is in full swing. So - what do you think of my magpie's transformation ? Isn't it fun ? While this post has nothing to do with Avignon, it is relevant to blogging and I did want to share with you the amazing adventures that blogging may lead to.
Note: what's so special about the Australian magpie? Her song! listen to it here .
J'ai quitté Sydney en juillet 2007 mais ce blog continue à vivre sa vie dans le cyberespace et il a eu récemment un retentissement intéressant. Lisez plutôt : il y a quelques semaines j'ai reçu un e-mail d'un artiste australien, Andrew Mangelsdorf, qui me demandait la permission d'utiliser une photo de pie australienne qu'il avait trouvée sur mon blog ici comme base graphique pour une oeuvre qu'il voulait créer en matériaux composites. J'ai accepté et hier Andrew m'a écrit pour m'envoyer une photo de son tableau terminé, en y joignant quelques mots d'explication sur l'oeuvre. Voici l'essentiel de son message :
Bonjour Nathalie, j'ai enfin terminé le tableau de votre super pie. Le format est de 102 x 102 cm et le titre est 'urban wrapper' (emballage urbain) ce qui est un jeu de mots sur deux éléments typiquement australiens : le chiko roll, fast food australien enroulé dans un papier au graphisme bien connu des locaux, et la pie australienne. Il arrive que des papiers Chiko s'envolent dans la rue ou sur la plage et que l'on aperçoive en même temps une pie. Le contraste de la pie se détachant sur ce fond d'emballages papier crée un effet très cool et très australien. L'image jpeg ne permettant pas vraiment de se rendre compte des matériaux, en voici une description : le corps et la tête de la pie sont en fibre de carbone laminée, l'oeil est en teck. L'aile est en plexiglass émaillé ; les grands corps de texte sont également en plexi. Les centaines d'emballages chiko sont collés sur du contreplaqué et recouverts d'une résine époxy, on dirait du verre. L'ombre est en isorel peint. Le tout doit bien peser au moins dix kilos. J'espère que cela vous plaira autant qu'à moi. Amitiés, Andrew.

Le lien vers le site d'Andrew est ici : Andrew Mangelsdorf mais il dit qu'il n'a pas encore monté sur le site la série des "composites" dont cette oeuvre fait partie, ce sera chose faite quand l'expo Pop Composite qui ouvre le 20 mars prochain à Sydney battra son plein. Alors, que pensez-vous de la transformation de ma pie ? Si le présent billet n'a rien à voir avec Avignon, il concerne directement ma vie de blogueuse et j'avais envie de partager avec vous les aventures auxquelles un blog peut conduire. Etonnant non ?
NB - qu'a-t-elle de si spécial, la pie australienne ? Son chant !
écoutez le ici.

No comments: